Le prix du gaz naturel en France


Le prix du gaz naturel en France
 
 
Les prix du gaz naturel en France revient à environ 6 cents d'euro par KW/H avec une tendance à la hausse sur ces 2 dernières années. Les prix sont principalement fonction de l'offre et de la demande. 
 
Il y a 20 ans le gaz était entièrement indexé sur le prix du Pétrole. Quand le pétrole augmentait de 1%, le gaz augmentait du même montant. En 2019 seul 20% du prix gaz est réellement indexé sur celui du pétrole.L’Indexation du prix du gaz sur le pétrole est  donc réelle mais peu impliquante.
 
 
C’est bien la loi du marché qui régule le prix du gaz et des prix élevés ont donc tendance à diminuer la demande et à encourager la production, tandis que des prix plus bas ont généralement des effets opposés mais moins marquant pour cause de prudence des opérateurs.
 
 
 

✓ Des facteurs dépendants de l’offre :

 
⁃ Quantité de la production des pays (pour la France : Norvège 43%, Russie 21%, les Pays-Bas 11%, Algérie 10%, etc.)
 
⁃ Le stock en France
 
⁃ Les volumes d'import-export
 

 

✓ Des facteurs dépendants de la demande :

 
⁃ Les effets du climat sur la consommation
 
⁃ La croissance économique en Europe et dans le reste du Monde
 
⁃ Le prix des autres sources d’énergies.
 

C’est la CRE (Commission de régulation de l'énergie) du Ministère de la Transition Ecologique qui réglemente et régule les évolutions du prix du gaz naturel, commercialisé auprès du contribuable. C'est d'ailleurs cette instance qui avait annulée récemment certaines demandes de hausse des tarifs (délibération de la CRE du 23 mai 2019).
 

En raison des contraintes d'infrastructures d'approvisionnement en gaz naturel et de la capacité des consommateurs à changer de combustible de plus en plus facilement, en particulier pendant les pics de froids, une augmentation à court terme de la demande et/ou une réduction de l'offre peuvent aussi créer des tensions entre les producteurs et les opérateurs.
 

Enfin, l’effet des conditions météorologiques sur les prix du gaz naturel sera important si le réseau de transport de gaz naturel (les pipelines principalement) fonctionne déjà à pleine capacité. Seuls les réserves de gaz naturel stockées contribuent dans ce cas à atténuer les effets de la forte demande par temps froid.
 

Cela implique que les opérateurs auront de plus en plus intérêt à lisser les prix à la hausse pour se protéger tout en continuant à tenter de conserver des tarifs à l’achat aux plus longs termes chez les producteurs. 

 
 
Antoine Cahen
 





2019-10-13 20:59:39
retour aux actualités chauffage au gaz

Partenaires



Logo De Spartherm
Logo De Exoflam
Logo De Poujoulat



Un service du réseau CanoP

(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...
Chauffage au Gaz
s'informer sur les poêles à gaz ...
Pompe à chaleur
s'informer sur les pompes à chaleur ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...